Vitamine B12 : les aliments à consommer pour éviter la carence

Vitamine B12 : les aliments à consommer pour éviter la carence
4.5 (90.91%) 11 votes

Avez-vous assez de vitamine B12 ? Pour rester en bonne santé, vous devez vous assurer d’en avoir des apports réguliers.

La vitamine B12est un nutriment essentiel à notre survie et notre bien-être. Elle contribue notamment à la fabrication de l’ADN et des globules rouges.

Contrairement aux autres nutriments, la vitamine B12 n’est pas produite par notre organisme. Elle n’est disponible que dans des aliments d’origine animale ou des suppléments. Vous devez manger régulièrement ces aliments contenant de la vitamine B12 pour éviter toute carence en vitamine B12 puisque le corps ne stocke pas longtemps ce nutriment essentiel.

Qu’est-ce que la vitamine B12 et quel est son rôle ?

La vitamine B12 est un nutriment essentiel pour le bon fonctionnement de notre corps et pour que nous puissions rester en bonne santé. Elle aide à maintenir les cellules nerveuses et sanguines du corps en bonne santé, ainsi qu’à fabriquer l’ADN, le matériel génétique de toutes les cellules. La vitamine B12 contribue aussi à la prévention du type d’anémie appelée anémie mégaloblastique, un déficit qui rend une personne fatiguée et faible.

Deux étapes sont nécessaires pour que le corps absorbe la vitamine B12 contenue dans les aliments. Premièrement, l’acide chlorhydrique dans l’estomac sépare la vitamine B12 de la protéine à laquelle celle-ci est attachée dans les aliments. Ensuite, la vitamine B12 se combine avec une protéine produite par l’estomac appelée facteur intrinsèque et est absorbée par l’organisme. Certaines personnes souffrent d’anémie pernicieuse, une condition qui fait qu’elles ne peuvent pas fabriquer de facteur intrinsèque. Par conséquent, ces personnes ont des difficultés à absorber la vitamine B12 que renferment les aliments et suppléments alimentaires.

De quelle quantité de vitamine B12 ai-je besoin ?

La quantité de vitamine B12 dont vous avez besoin chaque jour dépend de votre âge. Les quantités quotidiennes moyennes recommandées pour les différents âges sont indiquées ci-dessous en microgrammes (mcg) :

Étape de la vie & quantité recommandée

 

  • De la naissance à 6 mois : 0,4 mcg
  • Nourrissons 7-12 mois : 0,5 mcg
  • Enfants 1-3 ans : 0,9 mcg
  • Enfants 4-8 ans : 1,2 mcg
  • Enfants 9-13 ans : 1.8 mcg
  • Adolescents 14-18 ans : 2,4 mcg
  • Adultes : 2,4 mcg
  • Adolescentes et femmes enceintes : 2,6 mcg
  • Allaitement des adolescentes et des femmes : 2,8 mcg

 

Quels aliments fournissent de la vitamine B12 ?

La vitamine B12 se trouve naturellement dans une grande variété d’aliments d’origine animale. Elle est aussi ajoutée à certains aliments enrichis en vitamine B12. Les aliments d’origine végétale ne renferment pas de vitamine B12 à moins qu’ils ne soient enrichis.

Les aliments riches en vitamines B12

Les aliments riches en vitamines B12

Vous pouvez obtenir les quantités recommandées de ce nutriment en mangeant les aliments qui contiennent la vitamine B12, à savoir :

  • le foie de bœuf et les palourdes (les meilleures sources de vitamine B12),
  • les poissons, viande, volaille, œuf, lait et autres produits laitiers,
  • et certaines céréales pour petit-déjeuner, levures nutritionnelles et autres produits alimentaires enrichis en vitamine B12. Pour savoir si de la vitamine B12 a été ajoutée à un produit alimentaire, consultez les étiquettes des produits.

Quels types de suppléments alimentaires à base de vitamine B12 sont disponibles ?

La vitamine B12 est présente dans presque toutes les multivitamines. Des suppléments alimentaires qui ne contiennent que de la vitamine B12 ; ou un mélange de vitamine B12 et de nutriments tels que l’acide folique et d’autres vitamines B sont également disponibles. Consultez l’étiquette du supplément pour déterminer la quantité de vitamine B12 fournie.

La vitamine B12 est également disponible sous forme sublinguale (dissoute sous la langue). Néanmoins, rien ne prouve que les formes sublinguales sont mieux absorbées que les pilules avalées.

Une autre forme de prescription de vitamine B12 peut être administrée par injection. Elle est souvent utilisée pour traiter une carence en vitamine B12. La vitamine B12 est également disponible sous forme de gel nasal (pour le nez).

Est-ce que j’ai assez de vitamine B12 ?

La plupart des Américains puisent leurs apports en vitamine B12dans les aliments qu’ils consomment. Mais certaines personnes ont de la difficulté à absorber la vitamine B12contenue dans la nourriture. En conséquence, la carence en vitamine B12 affecte entre 1,5 % et 15 % de la population. Votre médecin peut tester votre taux de vitamine B12 pour voir si vous souffrez d’une carence.

Certaines catégories de personnes sont plus à risque d’une carence en vitamine B12 ou d’une difficulté à l’absorber :

 

  • Les personnes âgées, qui n’ont pas assez d’acide chlorhydrique dans leur estomac pour absorber la vitamine B12 naturellement présente dans les aliments. Les personnes de plus de 50 ans devraient consommer la plus grande partie de leur vitamine B12 à partir d’aliments enrichis ou de suppléments alimentaires, leurs corps absorbant mieux la vitamine B12contenue dans ces suppléments.
  • Les personnes souffrant d’anémie pernicieuse dont l’organisme ne fabrique pas le facteur intrinsèque nécessaire à l’absorption de la vitamine B12. Les médecins traitent habituellement l’anémie pernicieuse avec des injections de vitamine B12, bien que des doses orales très élevées de vitamine B12 puissent également être efficaces.
  • Les personnes qui ont subi une chirurgie gastro-intestinale, comme la chirurgie de perte de poids ; ou qui ont des troubles digestifs, comme la maladie cœliaque ou la maladie de Crohn. Ces conditions peuvent diminuer la quantité de vitamine B12 que le corps peut absorber.
  • Certaines personnes qui mangent peu ou pas d’aliments d’origine animale, comme les végétariens et les végétaliens. Seuls les aliments d’origine animale contiennent naturellement de la vitamine B12. Lorsque les femmes enceintes et les femmes qui allaitent suivent un régime alimentaire strictement végétarien ou végétalien, leurs bébés sont exposés à un risque accru de carence en vitamine B12.

 

Que se passe-t-il si je n’ai pas assez de vitamine B12 ?

La carence en vitamine B12 cause la fatigue, la faiblesse, la constipation, la perte d’appétit, la perte de poids et l’anémie mégaloblastique. Des problèmes nerveux, tels que des engourdissements et des picotements dans les mains et les pieds, peuvent également survenir. Les autres symptômes d’une carence en vitamine B12 comprennent des problèmes d’équilibre, la dépression, la confusion, la démence, une mauvaise mémoire et des douleurs au niveau de la bouche ou à la langue. La carence en vitamine B12 peut endommager le système nerveux, même chez les personnes qui ne souffrent pas d’anémie.

Une carence importante en vitamine B12 peut causer l'anémie

Une carence importante en vitamine B12 peut causer l’anémie

Chez les nourrissons, les signes d’une carence en vitamine B12 comprennent un retard de croissance, des problèmes de mouvement, des retards dans l’atteinte des étapes typiques du développement et une anémie mégaloblastique.

La consommation d’une grande quantité d’acide folique peut receler une carence en vitamine B12. Tout comme la carence en vitamine B12, le manque d’acide folique cause également l’anémie mégaloblastique. Mais l’acide folique ne constitue pas une solution contre les dommages progressifs que la carence en vitamine B12cause sur le système nerveux. De ce fait, les adultes en bonne santé ne devraient pas consommer plus de 1 000 mcg d’acide folique par jour.

La carence en vitamine B12

La carence en vitamine B12 survient lorsque l’organisme ne reçoit pas assez de vitamine B12.

Elle peut entraîner des dommages irréversibles et potentiellement graves, en particulier pour le système nerveux et le cerveau.

Processus, symptômes et causes de la carence en vitamine B12

La vitamine B12 est fondamentale pour le bon fonctionnement du cerveau. Des symptômes de déficience neurologique apparaissent lorsque le corps n’en contient pas assez.

Même des taux de vitamine B12 légèrement inférieurs à la normale peuvent déclencher des symptômes de carence comme la dépression, la confusion, les problèmes de mémoire et la fatigue. Cependant, ces symptômes à eux seuls ne sont pas assez spécifiques pour diagnostiquer une carence en vitamine B12.

D’autres symptômes comme la constipation, la perte d’appétit et la perte de poids sont également soulignés.

Une fois que les symptômes s’aggravent, ils peuvent inclure des changements neurologiques, tels que des engourdissements et des picotements dans les mains et les pieds. Certaines personnes peuvent avoir de la difficulté à maintenir l’équilibre.

Les nourrissons qui manquent de vitamine B12 peuvent présenter des mouvements inhabituels comme des tremblements faciaux, des problèmes de réflexes, des difficultés d’alimentation, des irritations et d’éventuels problèmes de croissance si la carence n’est pas traitée.

La carence en vitamine B12 comporte un risque sérieux de dommages permanents aux nerfs et au cerveau. Certaines personnes ayant une carence en vitamine B12 ont un risque plus élevé de développer une psychose, la manie et la démence.

Une carence en vitamine B12 peut également entraîner une anémie. Les symptômes les plus courants de l’anémie sont la fatigue, l’essoufflement et un rythme cardiaque irrégulier. D’autres symptômes de l’anémie peuvent également survenir :

 

  • douleur à la bouche ou à la langue
  • perte de poids
  • peau pâle ou jaunâtre
  • diarrhée
  • troubles menstruels.

 

Les personnes qui souffrent de carence en vitamine B12 sont plus sensibles aux effets des infections.

Qui est à risque ?

Les végétaliens sont les plus exposés au risque de carence en vitamine B12, car leur alimentation exclut les produits alimentaires d’origine animale. La grossesse et l’allaitement peuvent aggraver les carences chez les végétaliens. Les aliments d’origine végétale ne contiennent pas suffisamment de cobalamine pour garantir la santé à long terme.

Les personnes souffrant d’anémie pernicieuse peuvent également souffrir de carence en vitamine B12. L’anémie pernicieuse est une maladie auto-immune qui affecte le sang. Les patients atteints de ce trouble n’ont pas assez de facteurs intrinsèques (FI), une protéine sécrétée par l’estomac qui permet à l’organisme d’absorber la vitamine B12.

D’autres groupes à risque comprennent les personnes ayant des problèmes d’intestin grêle notamment, une personne dont l’intestin grêle a été raccourci chirurgicalement. Il est possible qu’elles ne soient pas capables d’absorber correctement la cobalamine. L’on cite également les personnes atteintes de la maladie de Crohn comme à risque, mais les chercheurs maintiennent qu’il n’y a pas suffisamment de preuves pour le confirmer.

La gastrite, la maladie cœliaque et la maladie inflammatoire de l’intestin peuvent entraîner une carence en vitamine B12 parce que ces conditions entraînent une réduction de l’absorption des nutriments.

Par ailleurs, les personnes souffrant d’alcoolisme chronique peuvent aussi manquer de vitamine B12. Le fait est que leur corps n’est pas capable d’absorber efficacement les nutriments.

Il est conseillé aux personnes diabétiques traitées à la metformine de surveiller leur taux de vitamine B12. La metformine pourrait éventuellement réduire l’absorption de la vitamine B12.

Le traitement comprend des injections de vitamine B12. Cette injection doit être administrée aux personnes qui ont des problèmes d’absorption des nutriments.

Traitement de la carence en vitamine B12

Si vous souffrez d’anémie pernicieuse ou avez de la difficulté à absorber la vitamine B12 des aliments, vous aurez besoin en premier lieu de prendre des injections de cette vitamine. Vous devrez peut-être ensuite continuer à recevoir ces injections ; sinon, vous aurez besoin de prendre de fortes doses de supplément en vitamine B12 ou d’en prendre par voie nasale.

Si vous ne mangez pas de produits d’origine animale, vous avez d’autres options. Vous pouvez changer votre alimentation pour inclure des céréales riches en vitamine B12, un supplément ou des injections de vitamine B12, ou une dose élevée de vitamine B12 par voie orale si vous êtes déficient.

Les personnes âgées qui ont une carence en vitamine B12 devraient prendre un supplément quotidien de B12 ou une multivitamine contenant de la vitamine B12.

Pour la plupart des gens, le traitement résout le problème. Mais, toute lésion nerveuse causée par la déficience pourrait être permanente.

Prévention de la carence en vitamine B12

En général, tout le monde peut prévenir la carence en vitamine B12 en mangeant suffisamment de viande, de volaille, de fruits de mer, de produits laitiers et d’œufs.

Mais il y a les personnes qui ne mangent pas de produits d’origine animale, ou qui ont une condition médicale qui limite la capacité d’absorbation des nutriments. Si c’est votre cas, vous pouvez prendre de la vitamine B12 sous forme de multivitamine ou d’autres suppléments et aliments enrichis en vitamine B12.

Si vous choisissez de prendre des suppléments de vitamine B12, informez-en votre médecin afin qu’il ou elle puisse s’assurer qu’ils n’affecteront pas les médicaments que vous prenez.

Quels sont les effets de la vitamine B12 sur la santé ?

Les scientifiques étudient la vitamine B12 pour comprendre comment elle affecte la santé. Voici quelques détails des résultats de certaines des recherches :

Maladie cardiaque

Les suppléments de vitamine B12 (ainsi que l’acide folique et la vitamine B6) ne réduisent pas le risque de contracter une maladie cardiaque. Les scientifiques avaient pensé que ces vitamines pourraient être utiles parce qu’elles réduisent les niveaux d’homocystéine dans le sang, un composé lié à un risque accru de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral.

Démence

En vieillissant, certaines personnes développent une démence. Ces personnes ont souvent des taux élevés d’homocystéine dans le sang. La vitamine B12 (combinée avec de l’acide folique et de la vitamine B6) peut réduire les taux d’homocystéine, mais les scientifiques ne savent pas encore si ces vitamines aident réellement à prévenir ou à traiter la démence.

Énergie et performance sportive

Les publicités font souvent la promotion des suppléments de vitamine B12 comme moyen d’augmenter l’énergie ou l’endurance. Sauf chez les personnes souffrant d’une carence en vitamine B12, rien ne prouve que les suppléments de vitamine B12 augmentent l’énergie ou améliorent la performance sportive.

La vitamine B12 peut-elle être nocive ?

Il n’a pas été démontré que la vitamine B12 puisse causer des dommages.

Y a-t-il des interactions avec la vitamine B12 que je devrais connaître ?

Oui. La vitamine B12 peut interagir ou interférer avec les médicaments que vous prenez, et dans certains cas, les médicaments peuvent abaisser les niveaux de vitamine B12 dans le corps. Voici quelques exemples de médicaments qui peuvent interférer avec l’absorption ou l’utilisation de la vitamine B12 par l’organisme :

 

  • Chloramphénicol (Chloromycetin®), un antibiotique utilisé pour traiter certaines infections.
  • Les inhibiteurs de la pompe à protons, comme l’oméprazole (Prilosec®) et le lansoprazole (Prevacid®), qui sont utilisés pour traiter le reflux acide et les ulcères gastro-duodénaux.
  • Les antagonistes des récepteurs H2 de l’histamine, tels que la cimétidine (Tagamet®), la famotidine (Pepcid®) et la ranitidine (Zantac®), qui sont utilisés pour traiter les ulcères gastro-duodénaux.

 

  • La metformine, un médicament utilisé pour traiter le diabète.

Informez votre médecin, votre pharmacien et les autres professionnels de la santé de tous les suppléments alimentaires et médicaments que vous prenez. Ils peuvent vous dire si ces suppléments alimentaires peuvent interagir ou interférer avec votre ordonnance ou les médicaments en vente libre, ou si les médicaments peuvent interférer avec la façon dont votre corps absorbe, utilise ou décompose les nutriments.

Vitamine B12 et alimentation saine

Chaque individu devrait obtenir la plupart de ses nutriments à partir de la nourriture, conseille les directives diététiques du gouvernement fédéral pour les Américains. Les aliments contiennent des vitamines, des minéraux, des fibres alimentaires et d’autres substances bénéfiques pour la santé. Dans certains cas, les aliments enrichis et les suppléments alimentaires peuvent fournir des nutriments qui, autrement, pourraient être consommés en quantités inférieures aux quantités recommandées. Pour de plus amples renseignements sur l’établissement d’un régime alimentaire sain, veuillez consulter nos guides sur la nutrition générale.

En résumé : tout ce que vous devez retenir sur la vitamine B12

La vitamine B12 est un nutriment essentiel à notre santé. En d’autres termes, l’organisme a besoin de vitamine B12 pour fonctionner correctement. La vitamine B12 se trouve dans les aliments comme la viande, le poisson et les produits laitiers. Il peut également être fabriqué en laboratoire. Il est souvent pris en combinaison avec d’autres vitamines B.

La vitamine B12 est prise par voie orale pour traiter et prévenir la carence en vitamine B12, une condition dans laquelle les niveaux de vitamine B12 dans le sang sont trop bas.

La vitamine B12 est également préconisée pour la perte de mémoire, la maladie d’Alzheimer ; pour ralentir le vieillissement et pour stimuler l’humeur, l’énergie, la concentration, la fonction mentale et le système immunitaire. Elle est également associée au traitement de diverses affections : maladies cardiaques, artères obstruées et la diminution du risque de reboucher les artères après une chirurgie, niveaux élevés de triglycérides, la réduction des niveaux élevés d’homocystéine (qui peuvent contribuer aux maladies cardiaques), infertilité masculine, diabète, lésions du nerf diabétique, lésions nerveuses dans les mains ou les pieds, troubles du sommeil, dépression, troubles mentaux, schizophrénie, faiblesse des os (ostéoporose), tendons gonflés, SIDA, maladie inflammatoire de l’intestin, diarrhée, asthme, allergies, maladie de la peau appelée vitiligo et infections cutanées.

Certaines personnes utilisent la vitamine B12 administrée par voie orale pour la sclérose latérale amyotrophique (maladie de Lou Gehrig) ; la sclérose en plaques ; la prévention de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), une condition dans laquelle l’organisme produit trop d’hormones thyroïdiennes ; la maladie de Lyme et la maladie des gencives. Cette forme de la vitamine B12 est également utilisée pour les infections des voies respiratoires, le maintien de la fertilité, le bourdonnement des oreilles, les saignements, les maladies du foie et des reins, les aphtes, la prévention des fractures, la prévention des accidents vasculaires cérébraux, la prévention des caillots sanguins et la protection contre les poisons et les allergènes de la fumée de tabac. D’autres personnes ont aussi recours à la vitamine B12 par voie orale pour prévenir le cancer comme le cancer du sein, le cancer du col de l’utérus, le cancer colorectal et le cancer du poumon.

La vitamine B12 est appliquée sur la peau, seule ou en combinaison avec de l’huile d’avocat pour le psoriasis et l’eczéma. En outre, un gel nasal de vitamine B12 est appliqué pour l’anémie pernicieuse et pour prévenir et traiter la carence en vitamine B12.

La vitamine B12 est injectée dans l’organisme pour prévenir et traiter les carences en vitamine B12. Elle est également utilisée pour les tremblements, pour traiter la maladie d’Imerslund-Grasbeck, l’empoisonnement au cyanure, les lésions nerveuses causées par le zona, les lésions du nerf diabétique, la fatigue, le syndrome de fatigue chronique, l’hépatite C une condition dans laquelle le corps produit trop d’hormones thyroïdiennes , les saignements, le cancer, le psoriasis et les maladies du foie et des reins. Elle est également injectée dans l’organisme pour empêcher les artères de se boucher de nouveau après une intervention chirurgicale.

La vitamine B12 est nécessaire au bon fonctionnement et au développement du cerveau, des nerfs, des cellules sanguines et de nombreuses autres parties du corps.

 

2018-08-02T14:18:55+00:00

About the Author:

Leave A Comment