Loading...
Compléments alimentaires 2018-05-22T17:02:47+00:00
complement-alimentaire

C’est quoi ?

Comprendre les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires comprennent les vitamines, les minéraux, les herbes, les plantes médicinales, les enzymes, les acides aminés ou d’autres ingrédients alimentaires.

Ces produits sont habituellement administré par voie orale sous forme de pilule, de capsule, de comprimé ou de liquide pour compléter votre alimentation. La plupart des compléments alimentaires sont disponibles sans ordonnance. Il est cependant important de comprendre que cela ne signifie pas qu’ils sont exempter de tous effets secondaires.

Nos guides sur les compléments alimentaires

Analyse des ingrédients, avis médical & test produit

Comprendre les compléments alimentaires

Concept, enjeux, intérêt et risques pour votre santé

Vous achetez des vitamines et d’autres suppléments nutritionnels dans le but d’améliorer votre santé, mais savez-vous exactement quoi chercher ou ce qu’il y a dans la bouteille ? Ce n’est pas parce qu’un supplément est étiqueté « tout-naturel » qu’il est sûr – ou efficace.

Avant d’acheter un supplément, lisez cette liste de questions fréquemment posées pour vous assurer que vous achetez un produit qui aide plutôt que de nuire à votre santé.

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire ?

Les compléments alimentaires comprennent les vitamines, les minéraux, les herbes, les plantes médicinales, les enzymes, les acides aminés ou d’autres ingrédients alimentaires. Vous prenez ces produits par voie orale sous forme de pilule, de capsule, de comprimé ou de liquide pour compléter votre alimentation.

Puis-je prendre des compléments sans l’aide d’un médecin ?

Les compléments alimentaires sont en vente libre à votre pharmacie locale ou en ligne sans ordonnance. Néanmoins, vous devriez toujours consulter votre médecin avant de prendre un produit, car certains compléments alimentaires peuvent causer des effets secondaires ou interagir avec d’autres médicaments prescrits ou en vente libre ou avec des suppléments que vous prenez déjà. Il est particulièrement important de demander à votre médecin de prendre un complément si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, si vous êtes sur le point de subir une intervention chirurgicale ou si vous souffrez d’un problème de santé comme l’hypertension artérielle, une maladie cardiaque ou le diabète. De plus, soyez prudent si vous donnez un supplément à un enfant.

Quelles questions devrais-je poser à mon médecin au sujet de la prise de compléments alimentaires ?

Demandez à votre médecin si vous avez besoin du supplément en fonction de votre régime alimentaire et de votre état de santé actuel. Demandez également quels sont les avantages et les risques que peut comporter le supplément, combien il faut prendre et pendant combien de temps vous devriez le prendre. Assurez-vous que votre médecin et votre pharmacien savent exactement quels compléments alimentaires et médicaments vous prenez.

Est-ce que tous les compléments alimentaires sont testés pour s’assurer qu’ils sont sûrs et efficaces ?

Non. Les fabricants ne sont pas tenus de tester l’innocuité et l’efficacité de leurs produits. Certains ingrédients des compléments alimentaires ont été testés dans des études animales ou humaines. Par exemple, des études ont démontré que l’acide folique réduit le risque de malformations congénitales chez les femmes enceintes. Cependant, d’autres ingrédients de supplément n’ont pas été bien étudiés, ou pas du tout.

Par exemple, la Food and Drug Administration (FDA) au États-Unis réglemente les suppléments alimentaires, mais elle les traite comme des aliments plutôt que comme des médicaments. Contrairement aux fabricants de médicaments, les fabricants de compléments alimentaires n’ont pas à démontrer que leurs produits sont sûrs ou efficaces avant de les vendre sur le marché.

Comment puis-je savoir si j’obtiens un supplément de bonne qualité ?

Les fabricants sont tenus de suivre les « bonnes pratiques de fabrication » (BPF), ce qui signifie que leurs compléments alimentaires doivent répondre à certaines normes de qualité. Toutefois, on a constaté que certains produits peuvent contenir plus ou moins de l’ingrédient que ce qui est indiqué sur l’étiquette. Ou, dans certains cas, ils peuvent contenir des ingrédients qui ne figurent pas sur l’étiquette, y compris des médicaments d’ordonnance.

Vous pouvez également appeler le fabricant du produit pour connaître les recherches qu’il a effectuées pour confirmer les avantages du supplément, les normes de production qu’il utilise et les effets secondaires de son produit. Pour savoir si le supplément n’a pas été rappelé, consultez le site Web de la FDA pour un produit d’origine US, ou l’agence du médicament pour un produit Européen.

Comment puis-je savoir si les allégations d’un complément alimentaire sont vraies ou fausses ?

Les fabricants de compléments alimentaires ne sont pas autorisés à revendiquer les diagnostics, les traitements, les traitements, les remèdes, la réduction des symptômes ou la prévention des maladies – et il doit y avoir un avertissement à cet effet sur l’étiquette. Recherchez les allégations exagérées sur l’étiquette ou la boîte, comme « totalement naturel », « complètement sûr » ou « remède miracle ». Si vous n’êtes pas certain d’un produit, demandez à votre médecin ou à votre pharmacien. Vous pouvez aussi appeler le fabricant du supplément et lui demander quelles études ont été faites pour appuyer les allégations qu’il fait.

Que signifie le mot « normalisé » sur l’étiquette d’un complément ?

« Normalisé  » signifie que les fabricants s’assurent que chaque lot de leurs produits est produit de façon uniforme, avec les mêmes ingrédients et la même concentration d’ingrédients. Il s’agit généralement d’un terme qui fait référence à des extraits de plantes (médicaments à base de plantes), qui contiennent un pourcentage spécifique d’ingrédient(s) actif(s). Le terme « normalisé » ne reflète pas nécessairement la qualité du produit.

Qu’est-ce qu’un mélange exclusif ?

Un « mélange exclusif » est une combinaison d’ingrédients utilisés exclusivement par un fabricant de compléments alimentaires. Aucune autre entreprise ne produit exactement la même combinaison d’ingrédients et, dans la plupart des cas, il est difficile de connaître sur l’étiquette les quantités exactes de chacun des ingrédients de ce mélange.

Quelle est la différence entre ANR et AJR ?

L’apport nutritionnel recommandé (ANR) est la quantité d’un certain nutriment que vous devriez consommer chaque jour en fonction de votre âge, de votre sexe et du fait que vous êtes enceinte ou que vous allaitez. Sur une étiquette de supplément, vous êtes plus susceptible de voir l’acronyme AJR, qui signifie Apport Journalier Recommandés. Cela représente la quantité d’un nutriment que le supplément fournit par rapport à un régime alimentaire quotidien total. Par exemple, si un supplément de calcium est étiqueté « 50 % AJR », il contient 500 mg de calcium par portion, car la AJR pour le calcium est de 1 000 mg par jour. Parfois, la AJR contenue dans un supplément sera plus élevée que l’ANR pour certaines personnes. Dans de nombreux cas, il n’y a pas de AJR pour un supplément, donc l’étiquette le reflétera. Consultez votre médecin pour vous assurer que votre supplément ne contient pas trop d’éléments nutritifs.

L’étiquette du complément alimentaire

Tous les produits étiquetés comme supplément diététique portent un panneau d’information sur les compléments alimentaires qui énumère le contenu, la quantité d’ingrédients actifs par portion et d’autres ingrédients ajoutés (comme les agents de remplissage, les liants et les arômes). Le fabricant suggère la taille de la portion, mais vous ou votre fournisseur de soins de santé pourrait décider qu’une quantité différente est plus appropriée pour vous.

Efficacité des compléments alimentaires

Si vous ne mangez pas une variété d’aliments nutritifs, certains compléments alimentaires peuvent vous aider à obtenir des quantités adéquates de nutriments essentiels. Cependant, les suppléments ne peuvent pas remplacer la variété d’aliments qui sont importants pour une alimentation saine.

Les preuves scientifiques montrent que certains compléments alimentaires sont bénéfiques pour la santé en général et pour la gestion de certains problèmes de santé. Par exemple, le calcium et la vitamine D sont importants pour maintenir la solidité des os et réduire la perte osseuse ; l’acide folique diminue le risque de certaines anomalies congénitales ; et les acides gras oméga-3 provenant des huiles de poisson pourraient aider certaines personnes atteintes de maladies cardiaques. D’autres compléments alimentaires doivent faire l’objet d’études plus approfondies pour déterminer leur valeur.

Sécurité et risques des compléments alimentaires

De nombreux compléments alimentaires contiennent des ingrédients actifs qui peuvent avoir des effets importants sur l’organisme. Soyez toujours attentif à la possibilité d’effets secondaires inattendus, surtout lorsque vous prenez un nouveau produit.

  • Les compléments alimentaires sont les plus susceptibles de causer des effets secondaires ou des dommages lorsque les gens les prennent au lieu de médicaments prescrits ou lorsque les gens prennent plusieurs suppléments en combinaison. Certains suppléments peuvent augmenter le risque de saignement ou, si une personne les prend avant ou après la chirurgie, ils peuvent affecter la réponse de la personne à l’anesthésie. Les suppléments alimentaires peuvent également interagir avec certains médicaments d’ordonnance d’une manière qui pourrait causer des problèmes. En voici quelques exemples :
  • La vitamine K peut réduire la capacité de l’anticoagulant Coumadin® à empêcher le sang de coaguler.
  • Le millepertuis peut accélérer la dégradation de nombreux médicaments (y compris les antidépresseurs et les pilules contraceptives) et ainsi réduire l’efficacité de ces médicaments.
  • Les compléments alimentaires antioxydants, comme les vitamines C et E, pourraient réduire l’efficacité de certains types de chimiothérapie anticancéreuse.

N’oubliez pas que certains ingrédients que l’on trouve dans les suppléments alimentaires sont ajoutés à un nombre croissant d’aliments, y compris les céréales pour petit-déjeuner et les boissons. Par conséquent, il se peut que vous obteniez plus de ces ingrédients que vous ne le pensez et qu’un plus grand nombre ne soit pas meilleur. Prendre plus que ce dont vous avez besoin est toujours plus cher et peut aussi augmenter votre risque de ressentir des effets secondaires. Par exemple, une trop grande quantité de vitamine A peut causer des maux de tête et des dommages au foie, réduire la solidité des os et causer des malformations congénitales. Un excès de fer provoque des nausées et des vomissements et peut endommager le foie et d’autres organes.

Soyez prudent lorsque vous prenez des suppléments alimentaires si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Aussi, faites attention à ne pas leur donner (au-delà d’un produit multivitamine/minéral de base) à un enfant. La plupart des compléments alimentaires n’ont pas fait l’objet de tests de sécurité chez les femmes enceintes, les mères allaitantes ou les enfants.

Si vous soupçonnez que vous avez eu une réaction grave à un supplément alimentaire, informez-en votre fournisseur de soins de santé. Il ou elle peut rapporter votre expérience à la FDA. Vous pouvez également soumettre un rapport à la FDA en appelant au 800-FDA-1088 ou en remplissant un formulaire en ligne. De plus, signalez votre réaction à la compagnie de suppléments alimentaires en utilisant les coordonnées figurant sur l’étiquette du produit.

La qualité est t’elle garantie ?

Les compléments alimentaires sont des produits complexes. La FDA et l’agence du médicament Européenne ont établient de bonnes pratiques de fabrication (BPF) pour les compléments alimentaires afin de garantir leur identité, leur pureté, leur force et leur composition. Ces BPF sont conçues pour empêcher l’inclusion du mauvais ingrédient, l’ajout d’une trop grande ou d’une trop petite quantité d’un ingrédient, la possibilité de contamination et l’emballage et l’étiquetage inadéquats d’un produit. La FDA et l’agence du médicament Européenne inspectent périodiquement les installations qui fabriquent des compléments alimentaires.

De plus, plusieurs organismes indépendants offrent des tests de qualité et permettent aux produits qui réussissent ces tests d’afficher leur sceau d’approbation. Ces sceaux d’approbation fournissent l’assurance que le produit a été fabriqué correctement, qu’il contient les ingrédients énumérés sur l’étiquette et qu’il ne contient pas de niveaux nocifs de contaminants. Ces labels de qualité ne garantissent pas qu’un produit est sûr ou efficace.

Ce qu’il faut gardez à l’esprit avant d’acheter des compléments alimentaires

Ne décidez pas de prendre des compléments alimentaires pour traiter un problème de santé que vous avez vous-même diagnostiqué, sans consulter un fournisseur de soins de santé.

  • Ne prenez pas de compléments à la place ou en combinaison avec des médicaments d’ordonnance sans l’approbation de votre fournisseur de soins de santé.
  • Consultez votre médecin généraliste au sujet des compléments alimentaires que vous prenez si vous devez subir une intervention chirurgicale.
  • Le terme « naturel » n’est pas toujours synonyme de sécurité. La sécurité d’un supplément dépend de plusieurs facteurs, tels que sa composition chimique, son fonctionnement dans l’organisme, sa préparation et la dose utilisée. Certaines herbes (par exemple, la consoude et le kava) peuvent nuire au foie.

Avant de prendre un supplément alimentaire, posez-vous ces questions :

  • Quels sont les avantages potentiels pour la santé de ce complément alimentaire ?
  • Quels sont ses avantages potentiels pour moi ?
  • Ce produit présente-t-il des risques pour la sécurité ?
  • Quelle est la bonne dose à prendre ?
  • Comment, quand et pour combien de temps devrais-je le prendre ?

Si vous ne connaissez pas les réponses à ces questions, utilisez les sources d’information énumérées dans cette brochure et parlez à votre médecin traitant.

Comment obtenir vos nutriments essentiels sans prendre de complément alimentaire

Nous avons besoin d’une variété de nutriments chaque jour pour rester en bonne santé, y compris du calcium et de la vitamine D pour protéger nos os, de l’acide folique pour produire et maintenir de nouvelles cellules, et de la vitamine A pour préserver un système immunitaire et une vision sains.

Pourtant, la source de ces nutriments est importante. « Habituellement, il est préférable d’essayer d’obtenir ces vitamines, minéraux et nutriments à partir d’aliments plutôt que de compléments alimentaires « , dit le Dr Manson.

Les fruits, les légumes, le poisson et d’autres aliments sains contiennent des nutriments et d’autres substances qui ne se trouvent pas dans une pilule et qui travaillent ensemble pour nous garder en bonne santé. Nous ne pouvons pas obtenir le même effet synergique à partir d’un supplément. La prise de certaines vitamines ou minéraux à des doses supérieures aux doses recommandées peut même interférer avec l’absorption des nutriments ou causer des effets secondaires.