Chitosan bio : avis médical et études sur l’efficacité de ce produit

Chitosan bio : avis médical et études sur l’efficacité de ce produit
4.9 (98.4%) 25 votes

Qu’est-ce que le chitosan?

Le chitosan ou chitosane est un sucre obtenu à partir du squelette extérieur dur des mollusques et crustacés, y compris le crabe, le homard et la crevette. Il est utilisé pour la médecine.

Le Chitosan est utilisé pour traiter l’obésité, l’hypercholestérolémie et la maladie de Crohn. Il est également utilisé pour traiter les complications auxquelles font souvent face les patients atteints d’insuffisance rénale en dialyse. C’est le cas pour l’hypercholestérolémie, l’anémie, la perte de force et d’appétit, et les troubles du sommeil (insomnie).

Certaines personnes appliquent le chitosan directement sur leurs gencives pour traiter l’inflammation. Mais cela peut entraîner la perte des dents (parodontite). D’autres mâchent de la gomme qui contient du chitosan pour prévenir les « caries » (carie dentaire).

Dans le but d’aider les « tissus de donneur » à se reconstruire, les chirurgiens plasticiens appliquent parfois le chitosan directement aux endroits où ils ont fait un prélèvement.

Dans la fabrication pharmaceutique, le chitosan s’utilise comme charge dans les comprimés. Il sert de support dans les médicaments à libération contrôlée et améliore la dissolution de certains médicaments. Le chitosan aide également à masquer le goût amer des solutions prises par voie orale.

La chitine est un biopolymère de type cellulosique que l’on trouve principalement dans l’exosquelette d’animaux marins comme les crevettes, les crabes ou les homards. La chitine se trouve également dans les champignons et les levures. Le chitosan est une forme de chitine transformée chimiquement. Les « parcs à calamars », sous-produits de la transformation des calamars, sont une source renouvelable et peu coûteuse de chitosan.

À quoi sert le chitosan ?

Utilisations traditionnelles/ethnobotaniques

Le chitosan a été utilisé dans les stations d’épuration des eaux pour absorber les graisses, les huiles, les métaux et les substances toxiques. Le chitosan a été utilisé dans l’industrie cosmétique et l’industrie textile.

Utilisations générales

Il existe certaines preuves de l’effet du chitosan sur la réduction du cholestérol et du poids corporel. Mais il est peu probable que cet effet ait une importance médicale. Les pansements Chitosan sont parfois utilisés dans les salles d’urgence pour contrôler les saignements. Le chitosan a été utilisé dans divers systèmes d’administration de médicaments. L’utilisation avec des antimicrobiens et ses autres effets est en cours d’évaluation pour l’utilisation en dentisterie.

Comment fonctionne-t-il ?

Le chitosan est extrait des carapaces de crevettes, de homards et de crabes. C’est une substance fibreuse qui peut bloquer l’absorption des graisses alimentaires et du cholestérol.

Le Chitosan a des propriétés spéciales qui se lient avec la graisse, diminuant son absorption. Pour cette raison, la prise de chitosan avec des repas peut réduire le contenu calorique global. Le chitosan peut également réduire le taux de cholestérol sanguin.

Avis et études médicales sur l’efficacité du Chitosan

Etudes cliniques et médicales sur les bienfaits du Chitosan : quelle conclusion scientifique ?

Etudes cliniques et médicales sur les bienfaits du Chitosan : quelle conclusion scientifique ?

Plusieurs études ont évalué les effets du chitosan sur le poids corporel. Voici les résultats qu’ils ont obtenus au fil des ans :

  • 1999 : 2 000 mg de chitosan par jour, pendant 28 jours, n’ont eu aucun effet significatif (6).
  • 2001 : 3 000 mg de chitosan par jour, pendant 12 semaines, n’ont eu aucun effet significatif (7).
  • 2004 : Cette revue a trouvé que les effets du chitosan sur le poids corporel étaient minimes et peu susceptibles d’être cliniquement pertinents (8).
  • 2006 : Avec un programme de modification du comportement, 3 000 mg de chitosan par jour, pendant 60 jours, ont causé une perte de poids significative de 1,3 kg (2,8 lb) (9).
  • 2008 : Le chitosan peut avoir quelques avantages minimes et à court terme, mais il est peu probable qu’il ait des effets cliniquement pertinents (10).
  • 2008 : Avec l’exercice, 2 000 mg de chitosan (polyglucosamine) par jour, pendant 4 mois, ont entraîné une perte de poids supplémentaire de 3,9 kg (8,6 lb) (11).
  • 2015 : Avec l’alimentation et l’exercice, 1 700 mg de chitosan (polyglucosamine) par jour, pendant 24 semaines, ont causé une perte de poids supplémentaire de 1,8 kg (3,9 lb) (12).

En résumé, la plupart des preuves suggèrent que 1 700 à 3 000 mg de chitosan par jour peuvent aider à réduire le poids corporel sur une période de plusieurs mois.

Cependant, le chitosan ne semble pas faire de miracles à lui seul. Il doit être utilisé avec d’autres stratégies de perte de poids, comme l’alimentation ou l’exercice.

Avis médical sur le Chitosan : qu’en disent les études médicales ?

Un groupe de chercheurs indiens a examiné l’efficacité de 2 500 mg de chitosan sur le poids corporel chez les hommes et les femmes obèses et en surpoids.

C’est une étude clinique randomisée à simple insu et contrôlée par placebo, sur le chitosan pour la réduction du poids corporel.

Conception de base de l’étude

Il s’agissait d’un essai contrôlé randomisé, à simple insu et d’une durée de 90 jours, portant sur l’efficacité du chitosan pour la perte de poids.

Il s’agissait d’un essai de phase IV, testant l’innocuité et l’efficacité d’un supplément de perte de poids breveté, KiOnutrime-CsG®, produit par KitoZyme.

Au total, 96 hommes et femmes en surpoids ou obèses et âgés de 18 à 65 ans ont commencé l’étude. Ils ont été répartis de façon inégale au hasard, dans un rapport de 2:1, dans l’un des deux groupes :

  • Chitosan : 64 participants ont pris des capsules de chitosan avant le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner, totalisant 2 500 mg par jour.
  • Placebo : 32 participants ont pris la même quantité de capsules placebo, contenant une poudre de cellulose.

Le chitosan était d’origine fongique et a été pris 15 minutes avant les repas. La recherche précédente suggère qu’il peut prendre un certain temps pour que le chitosan se dissolve dans le système digestif avant de devenir utilisable (4).

Au début, au milieu et à la fin de l’étude, les chercheurs ont mesuré le poids corporel, la composition corporelle, le profil lipidique sanguin et l’hémoglobine glyquée (HbA1c).

Au total, 86 participants ont terminé l’étude, soit 90 % de ceux qui l’ont commencée.

En fin de compte : Il s’agissait d’un essai comparatif randomisé portant sur l’efficacité du chitosan, un supplément pour la perte de poids.

1er avis et constat médical : Le chitosan conduit à la perte de poids

La supplémentation en chitosan a conduit à une perte de poids significativement plus importante que le placebo.

En fait, ceux qui prenaient du chitosan perdaient en moyenne 2,2 lb (1,0 kg) par mois. Ce poids s’élevait à 6,8 lb (3,1 kg) au cours de la période d’étude de trois mois.

En comparaison, le groupe placebo n’a pas connu de perte de poids significative.

Cette perte de poids dans le groupe recevant le supplément a été causée par une perte de masse grasse et de masse maigre, comme le montre le graphique ci-dessous.

De même, le tour de taille et le tour de hanches ont diminué chez les participantes du groupe ayant reçu le supplément.

Ces résultats sont intéressants, car les participants n’ont pas suivi de régime ni augmenté leur activité physique. Le chitosan, à lui seul, a eu des avantages significatifs.

Les essais antérieurs n’appuient pas ces résultats. Sans d’autres stratégies de perte de poids, les suppléments de chitosan n’ont pas conduit à une perte de poids significative (6, 7).

Cependant, le chitosan peut être efficace lorsque les participants modifient également leur alimentation, font de l’exercice ou modifient leur comportement (9, 11, 12).

En fin de compte : La supplémentation en chitosan a conduit à une perte de poids importante, sans restrictions alimentaires ni augmentation de l’exercice physique.

2eme avis et constat médical : Le chitosan améliore le contrôle de la glycémie

L’HbA1c est aussi connue sous le nom d’hémoglobine glyquée. Il est mesuré pour évaluer la glycémie moyenne des dernières semaines.

Dans la présente étude, la supplémentation en chitosan a entraîné une réduction des taux d’HbA1c chez les participants qui avaient des taux élevés (plus de 6 %) au départ.

Ces résultats sont corroborés par une étude précédente montrant que le chitosan peut réduire la glycémie après les repas chez l’homme (13).

En fin de compte : Le chitosan a réduit les niveaux d’HbA1c. Ces résultats suggèrent que le chitosan peut améliorer le contrôle de la glycémie.

3eme avis et constat médical : Le chitosan n’a pas affecté les lipides sanguins

Les chercheurs ont mesuré plusieurs lipides sanguins différents au début, au milieu et à la fin de l’étude. Il s’agit notamment des triglycérides, des HDL, des LDL et des VLDL.

Aucun de ces lipides sanguins n’a changé de façon significative au cours de la période à l’étude.

Ces résultats ne concordent pas avec les études antérieures montrant que le chitosan peut avoir des effets positifs et significatifs sur le profil lipidique sanguin (14, 15).

En fin de compte : La supplémentation en chitosan n’a eu aucun effet significatif sur le profil lipidique sanguin.

Limites de l’étude

Cette étude comportait plusieurs limites potentielles.

Premièrement, elle a été menée par Ethicare Clinical Trial Services, qui se spécialise dans la recherche clinique pour les sociétés pharmaceutiques. Par conséquent, des intérêts divergents peuvent avoir été en jeu.

Deuxièmement, les chercheurs n’ont pas été aveuglés. Cela n’a probablement pas eu d’incidence sur les résultats, mais crée un risque de biais (16, 17).

Troisièmement, les chercheurs ont également évalué la composition corporelle à l’aide de l’analyse d’impédance bioélectrique (AIB), qui peut être imprécise (18).

Enfin, l’assignation du supplément était inégale, puisqu’il y avait deux fois plus de participantes recevant du chitosan que le groupe témoin. Les chercheurs n’expliquent pas clairement pourquoi ils l’ont fait (19).

Résumé et application en situation réelle

Cette étude a montré que les suppléments de chitosan peuvent conduire à une perte de poids significative avec le temps, sans changement de régime alimentaire ni augmentation de l’exercice.

 

2018-10-31T09:41:05+00:00

About the Author:

Leave A Comment